Cami de Sant Jaume, jour 9 : quand Montserrat est en vue.

Après ce dimanche à Mansera, je repars d’un bon pas vers Montserrat, ce haut-lieu (dans tous les sens du terme, c’est tout de même presque au sommet d’une montagne impressionnante!) de la culture catalane qui marquera un passage important de mon chemin.

La sortie de la ville se fait facilement. J’admire un instant l’architecture du vieux pont , jette un dernier coup d’oeil sur le site qui domine la rivière et reprend ma marche. Je m’élève bientôt sur les côteaux. Le chemin, bien marqué, sillonne une belle nature même si l’on entend le tumulte de la circulation automobile intense qui sévit dans la vallée.

Je retrouverai davantage de calme en descendant vers la première localité de mon parcours du jour . Après ce bourg, l’objectif de la journée est clairement en vue : je marche quasiment toujours face à l’impressionnante falaise des montagnes de Montserrat. Ces sculptures naturelles offre un paysage presque surréaliste et je suis comme aimanté par leur pouvoir esthétique. Il faut que je grimpe là-haut. Ca tombe bien, c’est le chemin…

Le sentier offre cependant d’autres attraits: Il longe en effet de jolis champs de blé vert, quelques bois, et offre aussi souvent des vues dégagées sur les Pyrénées et leur neige, à l’opposé de Montserrat. Ce n’est donc pas mal non plus de ce côté là!
Mes derniers kilomètres seront tout de même un peu difficiles: il faut bien grimper pour rejoindre le monastère et malheureusement le parcours emprunte longtemps la route. Mais le décor, avec la vue sur la vallée, reste somptueux. Mes pensées en sont beaucoup absorbées, même si l’effort exige aussi pas mal d’attentions et que tout de même je pense au programme chargé qui m’attend ces prochaines semaines, tant sur le plan du travail – j’ai deux livres et un magazine à boucler dans des temps records- que sur celui des défis et des voyages. Enfin un bel été m’attend et je peux aussi savourer cet instant.
En arrivant à Montserrat, je suis un peu surpris, alors qu’il fallait s’y attendre, par la foule de touriste. C’est que je me suis bien habitué au calme de ce chemin, certes interrompu par nos passages en ville mais ce n’est pas pareil.
J’attends quelques instants l’ouverture de l’auberge des pèlerins en travaillant un peu, avant de faire connaissance avec les deux premiers pèlerins que je rencontre sur ce voyage : José, un français qui part demain depuis Montserrat donc pour rejoindre Logrono, et Jessica, une américaine qui termine demain à Manresa son voyage sur le chemin de Saint Ignace, dont le parcours se confond à partir de Montserrat avec le Cami de San Jaume mais plutôt dans l’autre sens. Ils sont également tous les deux hospitaliers bénévoles dans une auberge de pèlerin cette année.

L3610522

Peu après, j’ai droit à une intéressante visite de la basilique guidé par une conférencière francophone.La basilique n’est pas forcément un joyau d’architecture, car elle fut rasée par les troupes de Napoléon puis reconstruite dans les années 30, mais le site est très impressionnant, avec ce monastère et cette église plaqués contre la montagne. Une architecture minérale sans doute bien plus impressionnante que la part humaine du site cette fois-ci, mais les deux vont de paire.

La file des visiteurs, pour la plupart venus de Pologne, venu admirer le site et la fameuse vierge noire à l’origine de l’édification du monastère (elle aurait été découverte au VIIIe siècle mais elle semble en fait dater du XIVe ) est longue à l’intérieur. Mais la visite de ce lieu pas comme les autres est très intéressante.

Un peu plus tard, je dîne (et c’est bon) à l’hôtel situé juste sur le côté de l’édifice, tout près du monastère, avant de rejoindre le refuge des pèlerins (j’avais oublié que les pèlerins ronflaient et se lever très tôt le matin pour ranger bruyament leur sac, mais bon, ainsi va le voyage! ;-)).


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s