Brive Trail-Running : à la découverte des sentiers!

Le temps de souffler un peu après mon aventure Seven Summits Company et je repartais en ce début de semaine vers Brive, où j’étais invité pour découvrir le potentiel Trail Running de la destination et prendre de belles images afin de partager cette découverte en compagnie de Sébastien Repeto (https://www.my-destination.fr/) et de Vincent Gaudin, du journal du Trail.

Malgré un bon retard (une demi-journée de perdu) dû à la SNCF (on ne la présente plus…) Vincent et moi arrivons tout de même, sous un beau soleil estival, à Brive-la-Gaillarde. Nous y sommes accueillis par Clémentine et Patrice, chevilles ouvrières et têtes pensantes de la très dynamique Office de tourisme locale.

Pas de temps à perdre, nous filons vers le village médiéval de Turenne, à un gaillard jet de pierre de là, pour découvrir un premier parcours de trail typique du potentiel de la région.

13298278_1729698133977330_1912231921_n.jpg

Nous bouclons, tout en filmant et photographiant, un parcours en deux boucles autour du village et de son château, de 16 kilomètres. C’est plus que charmant. J’aime tant ces paysages de « douce France », préservés, pas terriblement spectaculaires mais où l’on voit partout une verte nature, de belles architectures préservées, où les sentiers sont bucoliques à souhait.

Et d’un point de vue technique, le potentiel « runnistique » est tout à fait convaincant : le dénivelé, même si il reste assez bref, est très présent, les terrains sont variés, secs ou gras, roulants ou plus techniques, les relances sont physiques. Les chemins appellent tout de suite au plaisir de courir, de dérouler sa foulée ou d’adapter sa technique lors des passages plus délicats.

 

(La vidéo de Vincent sur cette première journée!)

La récompense, en arrivant en haut du village pour bénéficier du panorama imprenable (comme l’était sans doute le château) du haut de la tour médiévale qui domine Turenne, est à la hauteur également.

IMG_20160606_145547[1]

En prime, le soir venu, on se rappelle aussi que la région possède des atouts gastronomiques importants dans un restaurant du centre de Brive où Patrice et Clémentine nous exposent quelques uns des projets locaux pour le développement du trail. Assurément, même si la région n’est pas montagneuse (mais joliment vallonnée), le potentiel est là: c’est typiquement le genre de nature dans laquelle j’aime courir et où les possibilités d’entraînement, en toutes saisons, sont immenses.

IMG_20160606_182556[1].jpg

Le lendemain, même si la pluie (qui décidément tombe partout et tout le temps ce printemps) nous gêne un peu en début de matinée, nous avons encore l’occasion de le vérifier en parcourant les chemins autour du lac de Causse. Là aussi, le site est splendide et les terrains, entre forêt, plateaux et villages préservés, sont variés et ludiques à courir.

D’ailleurs, sur les derniers hectomètres, nous recontrons un compagnon de course plus qu’enthousiaste qui répond à chacune des accélérations… Mais sa générosité dans l’effort lui vaut un bon coup de fatigue à l’arrivée : il faut savoir gérer!

IMG_20160607_160655[1].jpg

 

 

 

 

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s