GR 7 Trail expérience : Un beau départ entre vignes et montagnes.

J’ai retrouvé Damien à la gare TGV de Macon- Loché. Un trajet en train, mais jusqu’à Mâcon centre, puis un bus, m’y avaient conduit. Il pleuvait à verse lorsque je suis passé à Lyon, mais heureusement ici le temps semble plus clément. C’est tout de même dans une brume assez épaisse que nous nous lançons sur le GR 7. Ce chemin tracé sur la ligne de partage des eaux va nous mener ainsi de la Bourgogne jusqu’au pays du cassoulet, à Castelnaudary.


Les premiers kilomètres sont très agréables, mis à part que mes quadriceps se rappellent vite à mon souvenir. Ils ont étaient fortement mis à contribution sur la Grande course des Templiers dimanche, et je n’ai bien entendu pas récupéré. Deux jours, c’est juste. Mais le paysage de ces vignobles bourguignons offre des couleurs vraiment splendides en ce jour d’automne. Le soleil a la bonne idée de percer un instant les nuages et d’éclairer la scène. Un petit village, un vieux clocher… Et de belles pierres entourées de vignes et de forêts.
Le profil de ce début de parcours nous surprend : c’est loin d’être plat. Après les côteaux, ce sont carrément des fortes pentes que nous abordons pour quitter la Bourgogne et pénétrer dans le Beaujolais. Le sol, semé de châtaigne, n’est pas si facile. Un peu de boue et beaucoup de cailloux, il faut tout de même faire attention où l’on pose les pieds.


La pluie nous cueille à une dizaine de kilomètres de notre première arrivée. La nuit n’est pas loin de nous rejoindre aussi, nous forçon l’allure sous une forêt de connifère qui dans l’obscurité naissante semble presque effrayante. Mais la halte est belle : l’accueil est convivial aux folies de la Serve et et surtout nous dormons ce soir dans une belle roulotte. La restauration est parfaite et aucun détail de l’intérieur ne jure : même les journaux datent des années 20, nous voilà forains des années folles. Le repas, pris dans une salle de l’imposante bâtisse, elle aussi très bien restaurée et pimentée d’éléments indiens, est réconfortant.


Après une bonne nuit dans ce décor inédit, nous repartons à travers brumes et monts. Pas longtemps : un bon arrêt à la maison du col de Crie, où nous sommes bien reçus et repartons avec de bonnes informations sur le développement du trail et les possibilités de randonnée dans la région, ainsi qu’avec de bons produits régionaux. Nous les dégusterons un peu plus loin.


Aujourd’hui, notre parcours est forestier et grimpe sur les sommets du Beaujolais : on passe même à plus de 1000 mètres d’altitude. Le GR, parfaitement balisé par les bénévoles de la Fédération Française de Randonnée, est encore commun avec la voie de Cluny vers Compostelle. Nous passons à la roche d’Ajoux , lieu de légendes depuis l’antiquité, avant de redescendre vers le col de puis Poule-les- , où nous trouvons la chambre d’hôte « La cime beaujolaise », installée dans une belle bâtisse et qui porte bien son nom. L’accueil est très agréable aussi. Après les 30 kilomètres d’hier (avec plus de 1100 mètres de dénivelé positif) et les 25 d’aujourd’hui, c’est bien agréable de s’y reposer.


Le soir venu, nous discutons avec Gilles, le maître des lieux, qui a acheté une grange il y a douze ans pour la transformer en gîte tout confort et plein de charme. Gilles est lyonnais et a travaillé dans la restauration avant de se lancer dans cette chambre d’hôte rurale au coeur du Beaujolais. Il voit passer des pèlerins, des randonneurs et bien d’autres voyageurs tout au long de l’année tout en conservant un bel enthousiasme.


Une réflexion sur “GR 7 Trail expérience : Un beau départ entre vignes et montagnes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s