Le vélo à assistance électrique, la solution pour randonner en cyclo dans les Alpes ? 

Je n’avais jamais testé le VAE. C’est chose faite après trois jours de randonnée cyclotouriste sur les routes de Savoie Mont-Blanc, avec un circuit dessiné par Allibert Trekking. Une découverte. 

Le « vélo électrique », c’est à la mode. J’en avais déjà croisé, ou plutôt je m’étais déjà fait dépasser par des engins équipés de moteur électrique lors de mes balades à vélo ces trois dernières années. En ville, j’en vois bien sûr beaucoup. Mais je n’avais encore jamais vraiment testé. Mon goût pour l’effort bien entendu, la simplicité du vélo classique, je n’y avais finalement guère pensé. 

Une invitation pour un voyage de presse sur la « Grande traversée des Alpes à VAE » organisé par Allibert et Savoie Mont-Blanc m’a donc permis de combler cette lacune et de mieux comprendre l’intérêt de ce nouveau mode de déplacement et d’itinérance.

Les deux Savoie constituent bien sûr un terrain de choix pour cette activité car il est tout de même difficile d’y faire du vélo partout à moins d’être un bon sportif. Les pentes sont rudes et les cols sont longs.

Le parcours que nous avons emprunté pendant ces trois jours (à raison d’une petite soixantaine de kilomètres quotidiens), était varié : les rives des lacs du Bourget et d’Annecy, les vallons des vignobles de Savoie, mais aussi plusieurs cols comportant de bonnes pentes. De quoi apprécier l’éventail de possibilités d’utilisation du VAE, en plus de découvrir un parcours de toute beauté (même si je connaissais déjà de nombreux passages).

 Mon ressenti ? 

Le Vélo à assistance électrique est très agréable ! Il permet notamment de randonner plus vite et de mixer les niveaux au sein d’un même groupe. Tout le monde peut y trouver son compte : si vous avez envie de forcer un peu, vous pouvez en effet utiliser l’assistance avec parcimonie. C‘est ce que j’ai fait les deux premiers jours car j’avais envie de faire du sport. Mes collègues roulaient donc tranquillement, mais à peu près à la même vitesse que moi car portés par l’assistance.

Sur chaque vélo, différents niveaux d’assistance existent. Vous pouvez donc tout à fait varier selon votre forme, votre envie…et la pente. 

Bien entendu, l’assistance est surtout la bienvenue dans les côtes. Au bord des lacs, sur le plat, ces vélos assez lourds restent faciles à entraîner aux alentours des 20 kms/h sans forcer. En descente, l’assistance se coupe assez vite puisqu’en principe elle est limitée à 25 km/h, ce qui est amplement suffisant.

 

Le VAE reste sportif, puisqu’il s’agit d’une assistance électrique et qu’il faut tout de même pédaler pour qu’elle se mette en route et pour la maintenir. Certes, sur les plus hauts niveaux d’assistance, l’effort est très léger même en montée.

Nous avons pu tester deux types de vélos pendant ces trois jours : les uns avec un moteur sur la roue arrière et les autres incorporé au pédalier. Il m’a semblé que les deuxièmes étaient plus performants et agréables.

Pour aller plus loin…

L’autre point fort du vélo électrique est de permettre, surtout en montagne, des étapes plus longues : vous avancez plus vite (même si par rapport à un vélo de route léger et bien taillé, c’est comparable pour un bon cycliste), donc vous pouvez aller plus loin. Pour accomplir en moins de jours une grande traversée, c’est donc assez intéressant. 

J’ai donc découvert là un moyen de randonnée sportive nouveau et intéressant. Ce n’est pas un véhicule (ça reste de la locomotion humaine à mon avis) et du coup on conserve des sensations cycliste et un effort (qui peut être très réduit c’est vrai). 

Petite mise en garde : il faut veiller à ménager sa batterie pour ne pas arriver à sec, surtout sur le dernier col de la journée… 



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s