Canal des 2 mers à vélo : d’un canal à l’autre.

J’ai roulé le long du canal latéral de la Garonne avant d’atteindre aujourd’hui le canal du Midi, dans la ville rose. Ces canaux, ces « voies navigables » me semblent constituer un monde en soi. Des voies de communication autrefois très importantes, véritables voûtes du commerce et de l’économie, qui aujourd’hui poursuivent une vie bien plus paisible. J’imagine la vie des bateliers, des écluses, autrefois. Aujourd’hui, les promeneurs, les cyclistes, les coureurs et quelques péniches sont les seuls passagers de ces voies devenues « douces ». Et il est vraiment agréable de s’y promener, à la découverte d’une France (et d’une Europe, si j’elargis mon expérience récente au canal de Newry) paisible, où la nature côtoie les villes et se réfugie sur les rives de ces verts canaux.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s