Sur les traces d’Urbain V, du Tarn et de Stevenson !

Comme cette photo bien bucolique ne le montre pas, j’ai eu bien du mal aujourd’hui à relier Ispagnac au Pont de Montvert sur le chemin Urbain V. Une étape marathon, en distance et en relief, où j’ai dû gérer une douleur au talon qui me gène beaucoup.

Le parcours tout en bosse, dominant souvent le Tarn, est assez majestueux. Sauvage aussi, je n’ai croisé que ces beaux dadas et un gentil couple de randonneurs qui m’ont offert de l’eau (j’en manquais et il a fait très chaud aujourd’hui).

Après un départ dans la brume, je me suis élevé au-dessus des nuages après quelques circonvolutions sur les pentes des Cévennes.

Ensuite, après un passage à Florac (mais qui évite hélas le centre), mon parcours joue à cache à cache avec le Tarn, et se plaît à en dominer les gorges. Autant dire que c’est bien vallonné et sauvage.

Deux très beaux villages agrémentent ma pérégrination solitaire : Bedoues, où Urbain V a fait bâtir une collégiale qui domine la vallée, en mémoire de ses parents (bon fils!), et bien plus loin Grisac, où j’ai l’impression d’être revenu dans un autre siècle et m’attends à rencontrer un chevalier en armure.

Ensuite, je me détourne de trois kilomètres pour aller dormir à Pont de Montvert, un des plus beaux villages que je connaisse, sur le Stevenson.

J’y arrive au crépuscule. Juste le temps de refermer la grille du sentier avant qu’un âne m’emboite le pas.

Me voici donc provisoirement sur les traces de Stevenson, au bord du Tarn toujours, et prêt à rejoindre celles du pape d’Avignon demain.

J’envie un peu, ce soir, le grand écrivain écossais. Il n’avait sans doute pas à envoyer chaque soir des nouvelles. Mais bon, mes commanditaires sur ce chemin Urbain V sont des gens bien et comprendront ma fatigue.

Et puis après tout, écrivain et journaliste, même Robert Louis à son époque devait sans doute avoir à rendre des textes à temps. D’ailleurs, même en plein coeur des Cévennes et hors de toute connexion, il s’astreignait à écrire chaque jour. De quoi je me plains…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s