Dernier footing parisien

Ce matin, après une belle soirée entre amis, un footing pour dire au revoir au canal de l’Ourcq. Pendant trois ans ce fut l’un de mes terrains de jeu à Paris. J’ai maudit ses lignes droites, ses zones péri-urbaines, j’ai aimé son calme, ses arbres. J’ai aimé en voir évoluer les rives, du côté de Pantin, j’ai aimé ses péniches animées, du côté de Paris. J’ai couru sur ses bords, j’ai couru dans son parc de la Villette. J’ai aimé l’été croiser des groupes de potes qui naviguent sur de petits bateaux de location avec une bonne bouteille à bord. J’ai lutté les jours gris, j’ai apprécié la lumière lors des jours de soleil. La semaine prochaine, je pars vers d’autres horizons et de nouveaux terrains de course. D’autres rives et surtout de nouvelles pentes et des espaces immenses. Mais quand même je garderai un bon souvenir de ces années au bord du Canal. « J’aime le parfum du 19e, même si ça donne le teint blème. » (Guy Marchand)…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s